logo garder le cap

famille vedette amelie jessy

famille vedette amelie jessy mobile

tirées du livre « Et moi alors ? Grandir avec un frère ou une soeur avec des besoins particuliers »1 :


Prendre soin de soi !
C’est un préalable incontournable pour pouvoir prendre soin des autres. Reconnaitre nos propres émotions ambivalentes face à notre enfant à besoins particuliers. Il sera ainsi plus facile d’accepter que les frères et soeurs passent aussi par la même gamme d’émotions.

Nous sommes un modèle important.
Les frères et soeurs apprennent de nos façons d’agir avec notre enfant aux besoins particuliers.

Utiliser les services de répit et de soutien, qui sont nécessaires pour refaire le plein d’énergie et aussi pour passer du temps avec les autres enfants.

Permettre aux enfants de régler leurs conflits.
Les chicanes entre frères et soeurs sont normales et même saines très souvent. Elles créent leur relation ! Outillons nos enfants en leur donnant des moyens de résoudre leurs conflits, et non pas en réglant les conflits à leur place.

Reconnaitre la contribution spéciale des frères et soeurs.
L’appréciation et les encouragements lors de concessions, de preuves de patience ou d’un geste aidant sont toujours les bienvenus chez un frère ou une soeur. Il est primordial de nommer leurs bons coups !

Ne pas s’attendre à ce que les frères ou soeurs se comportent comme des « saints ».
Permettons-leur d’être vrais, honnêtes, d’exprimer ce qu’ils sont et ce qu’ils ressentent. Attention de ne pas leur demander de grandir trop vite ! 

Ne pas tenir pour acquis que les frères ou soeurs feront tout ce que nous leur demanderons en lien avec l’enfant à besoins particuliers. S’ils acceptent, nous les remercions. Si la réponse à notre demande est négative, c’est à nous de trouver une autre solution. C’est une façon de leur démontrer que leurs besoins sont pris en considération.

Belle idée!

Connaissez-vous les conseils de famille ?

Afin de donner la chance à tous de s’exprimer et de se sentir écoutés, nous pouvons laisser une boite qui recueillera tout au long de la semaine les frustrations et les demandes des enfants.

Une fois par semaine, ouvrons la boite et discutons des points qui se trouvent dans celle-ci ! Une belle manière de donner de l’importance à tous les membres de la famille et de leur donner le sentiment qu’ils ont du pouvoir sur les évènements. Pour les plus jeunes, offrons-leur un tour de parole et ils y prendront vite goût !

Conseil d'un parent à un autre

J’ai deux enfants autistes et les situations problématiques sont fréquentes. Pour aider mes enfants, j’essaie fréquemment d’illustrer ces situations avec des images ou des exemples concrets afin qu’ils comprennent mieux les enjeux.

Par exemple, j’utilise souvent l’exemple du soccer pour inciter mes enfants à faire preuve de tolérance et de patience envers leur frère ou leur soeur qui peut parfois avoir besoin de plus de temps.

Ainsi, quand ils ont envie de se chicaner ou de manquer de collaboration je leur rappelle que comme sur un terrain de soccer ils doivent « faire des passes à leur frère ou leur soeur » s’ils veulent pouvoir faire des buts. Ou encore je leur demande de « se mettre dans les souliers » de leur frère ou leur soeur pour mieux l’accompagner.

Julie

Saviez-vous que?

Plusieurs organismes communautaires ont une matériathèque qui contient des documents offerts gratuitement à leurs membres.

Un tableau des organismes communautaires ainsi que les coordonnées pour les joindre se ici.

Et parfois, de belles histoires se dessinent…

J’ai le privilège d’avoir des jumeaux. Le destin a fait en sorte que ma fille est handicapée et que mon fils est en pleine forme, “normal” dans le vocabulaire populaire. Et là je me questionne. « Pourquoi elle et pourquoi pas lui ? Pourquoi pas les deux ? En fait, non, pourquoi pas AUCUN DES DEUX ? »

Je le demande à mon fils parce que si je me questionne, je me dis qu’il doit se questionner lui aussi.

Alors je lui lance tout bonnement, sans le préparer à la question :

“Toi Rémi, y penses-tu des fois à ce que serait la vie si ta soeur n’avait pas survécu à son hémorragie cérébrale ? Je veux dire, aimerais tu ça parfois vivre la vie que l’on aurait eue sans la présence d’une personne handicapée dans la famille et tous les inconvénients que ça amène ?”

Et lui de me répondre : “Ben non là, y a rien qui arrive pour rien dans la vie”.

Je suis bien d’accord, mais vue comme ça, la vie n’est qu’une succession d’événements qui nous mènent du point A au point B. Je lui dis alors que la vie de sa soeur ne fait pas de SENS, comparativement à lui qui a la chance d’étudier et d’aspirer à de grandes choses ce qui donne un SENS à ses actions. Et lui de me répondre du haut de ses 14 ans mais réfléchi comme un sage des vieilles tribus amérindiennes: “Ben là papa, c’est quoi le vrai SENS de la vie ? C’est de travailler ou ben de faire comme Mélo et ne pas s’inquiéter du lendemain et être heureuse de ce qu’elle a ?” Ça m’a rentré dedans comme une tonne de briques. Il ne m’a rien dit que je ne savais pas ou que je n’avais jamais entendu, mais venant de mon garçon, j’ai compris que je dois réviser mes idées et me remettre en question pour continuer à évoluer.2

Martin

Pour aller plus loin

Plusieurs livres pour enfants peuvent nous aider, parents, à mettre les bons mots sur plusieurs choses difficiles à illustrer.

livre et moi alorsEt moi alors ? Grandir avec un frère ou une soeur aux besoins particuliers
Édith BLAIS, éditions de l’Hôpital Sainte-Justine, 2002 

 


livre loloLolo - L’autisme
Brigitte MARLEAU, éditions Boomerang, 2009

 


livre petit frere

Un petit frère pas comme les autres
Susan VARLEY et Marie-Hélène DELVAL, édition Bayard Jeunesse, 2003

 


livre encore a lenversEt encore à l’envers ! - L’autre histoire de Dagobert...
Christine TERUEL ; Julie EUGENE, éditions Arphilvolis, 2008

 


livre le handicapLe Handicap
Stéphanie LEDU, éditions Milan / Mes p’tits docs, 2007

 


livre accident marikaL’accident de Marika
Stefan BOONEN, éditions Enfants du Québec, 2007

 


Vous trouverez une vaste sélection d’ouvrages à cette adresse

 

 
11- Tiré du livre Et moi alors? Grandir avec un frère ou une soeur aux besoins particuliers, p. 95-99 des éditions du CHU Ste-Justine.
22- Tiré de la page Facebook de Martin Houle.

Vous relevez des erreurs de contenu, écrivez-nous !

Garder le cap le guideGarder le cap le guide

Recevez gratuitement la version pdf du guide « Garder le cap » en vous abonnant à notre infolettre !
Restez informé!