logo garder le cap

famille vedette annick martin
famille vedette anick martin mobile

Pour l’ensemble des parents et ce, qu’ils soient débordants d’enthousiasme ou qu’ils se questionnent davantage, une démarche existe afin de planifier la fin de la vie scolaire au bénéfice de la vie active. Cette démarche s’appelle la transition École/Vie Active (TÉVA).1

Conseil d'un parent à un autre

Identifier nos attentes et nos inquiétudes quant à la réorganisation de notre vie familiale lorsque notre enfant cesse de fréquenter l’école augmente l’efficacité de la démarche. Comme notre réalité professionnelle et familiale est différente, certains d’entre nous, en voyant leur enfant quitter le milieu scolaire, peuvent se poser plusieurs questions.
Ces questions peuvent s’orienter autour des thèmes suivants :
  • Existe-t-il un endroit qui accueillera mon enfant malgré ses particularités ?
  • Aurai-je à modifier mes horaires de travail ?
  • Si mon enfant a peu d’autonomie, aurai-je à abandonner mon emploi pour ne pas le laisser seul ?
  • Existe-t-il des services de gardiennage pour me permettre d’occuper mon emploi ? Est-ce très dispendieux ?
  • Devrai-je placer mon enfant ?
  • Perdra-t-il tous ses amis de l’école ?
  • Maintiendra-t-il ses acquis sur le plan des habiletés sociales ?
Cerner nos inquiétudes nous permet de les nommer avec justesse et d’élaborer un plan de match efficace lorsque tous les intervenants se concertent et collaborent.

La démarche de la transition École/Vie Active est planifiée, concertée et intégrée au plan d’intervention qui a comme point de départ les intérêts et les projets du jeune pour sa vie adulte.

Pourquoi ?

Une démarche de transition assure un continuum de services entre l’école et la vie adulte.

Conseil d'un parent à un autre

La démarche TÉVA n’est pas exclusivement destinée à organiser la vie socioprofessionnelle : elle vise tous les domaines de vie de notre enfant. Ainsi, en équipe, des actions sont prévues en regard des aspects suivants :
  • socioprofessionnel,
  • résidentiel,
  • apprentissage,
  • activités sociales et de loisirs,
  • transport.
Pour qui ?
  • L’élève handicapé
  • L’élève en difficulté d’adaptation et d’apprentissage
  • L’élève en classe ordinaire, spécialisée ou dans un parcours de formation axée sur l’emploi
Avec qui ?
Pour soutenir son projet de vie, notre enfant est accompagné par différents partenaires.
Exemples :
  • Les parents,
  • Les intervenants scolaires,
  • Les intervenants du CIUSSS-MCQ (CSSSAE, CRDITED-MCQ, InterVal, Centres Jeunesse MCQ),
  • Les intervenants d’Emploi-Québec (CLE-SEMO),
  • Les intervenants des organisations communautaires.
Après avoir identifié et nommé les inquiétudes ou les activités qui demandent davantage de planification, nous ciblons, en équipe, les services ou les établissements susceptibles de soutenir notre famille.
Comment ?
Le plan d’intervention aide à planifier la TÉVA.
Quand ?
Il est fortement recommandé de réaliser la démarche de transition École/ Vie Active avant la fin du parcours scolaire de notre enfant. Les trois années précédant sa sortie prévisible du réseau scolaire ont une TRÈS grande importance dans le processus de planification de la transition, en raison des enjeux qui s’y rattachent.

 

Les étapes de la TÉVA

Trois ans avant de quitter l’école :

Le jeune définit un projet de vie et s’engage dans l’action.
Exemple : Découvrir les ressources disponibles, s’informer et explorer.

Deux ans avant de quitter l’école :

Le jeune développe ses compétences et ses habiletés pour réaliser son projet de vie.
Exemple : Expérimenter des loisirs, des stages et des moyens de transport.

Un an avant de quitter l’école :

Le jeune poursuit la réalisation des divers aspects de son projet de vie.
Exemple : Faire une demande d’emploi ou de services spécialisés, s’inscrire à des activités.

Conseil d'un parent à un autre

Une démarche sur trois ans permettra la mise en oeuvre de diverses phases de la démarche.

D’abord, nous pouvons prendre du recul afin d’identifier les forces de notre enfant ainsi que les défis qu’il aura à relever.

Ensuite, nous accompagnons notre enfant dans l’exploration des différentes activités socioprofessionnelles par l’entremise des stages à l’interne ou à l’externe. Parallèlement et avec le soutien de l’équipe, nous pouvons faire les démarches nécessaires à l’organisation familiale.

Pour aller plus loin

demarche teva2Des documents et un répertoire sont disponibles sur les sites : 


www.ropphmauricie.net
www.rophcq.com/teva

  
11: Les renseignements de la section se trouvent dans un dépliant produit par les comités régionaux TÉVA regroupant des partenaires de la Mauricie et du Centre du Québec des divers réseaux : éducation, emploi, jeunesse, loisirs et sports, milieu associatif, OPHQ, santé et services sociaux.

Vous relevez des erreurs de contenu, écrivez-nous !

Garder le cap le guideGarder le cap le guide

Recevez gratuitement la version pdf du guide « Garder le cap » en vous abonnant à notre infolettre !
Restez informé!