famille vedette amelie jessy

famille vedette amelie jessy mobile

logo garder le cap

Bien connaitre notre enfant et nous poser les bonnes questions peut faciliter le choix des stratégies à adopter pour faire d’un rendez-vous une réussite.

Toutefois, souvenons-nous que d’une fois à l’autre, il se peut que nous devions user de plus de créativité et faire des essais avec de nouvelles stratégies.

Pratiquer la désensibilisation 

Selon Wikipédia, « en psychologie, la désensibilisation est une réponse émotionnelle moins réceptive aux stimulus après exposition répétée et prolongée. »

Personne n’aime ce qui est désagréable et il est normal de chercher à éviter ce qui nous rend inconfortables. Dans un contexte où notre enfant présente de la difficulté face à une situation nouvelle, reproduire les mêmes circonstances le plus souvent possible peut contribuer à augmenter la prévisibilité de l’expérience et aider notre enfant à mieux tolérer cette situation.

Aussitôt notre rendez-vous mis à l’agenda, n’ayons pas peur de faire plusieurs détours par la clinique, d’y entrer et de dire à notre enfant que bientôt nous viendrons visiter le spécialiste en question : Ces actions rendent plus concret ledit rendez-vous. Lors de notre expérience, notons ce qui dérange notre enfant et ce qui l’amuse, ces éléments étant de bons indicateurs pour mieux préparer le rendez-vous imminent.

Préparer un décompte visuel 

Dessiner un calendrier et préparer le décompte jusqu’à la date du rendez-vous peut être gagnant. Plusieurs enfants, peu importe leur diagnostic, ont de la difficulté à se représenter le temps concrètement. Un support visuel les aide à voir le temps passer et à comprendre que le moment du rendez-vous approche.

Nul besoin d’un calendrier compliqué; un dessin à main levée ou notre calendrier personnel fait très bien l’affaire. Nous pouvons, par exemple, y mettre le pictogramme du spécialiste ou encore la photo de l’endroit où nous nous rendrons. Un bonhomme allumette dessiné devant l’enfant et accompagné d’explications peut aussi être suffisant, selon son niveau de compréhension.

Faire semblant 

Invitons notre enfant à prendre part à des jeux de rôles et à des simulations de ce que le spécialiste pourrait faire. Jouer à faire semblant d’être chez le docteur ou le dentiste peut aider notre enfant à vivre plusieurs fois une situation avant que la réelle expérience arrive. Voir une personne avec un masque devant la bouche peut être déstabilisant pour notre enfant; nous pouvons en acheter un dans une pharmacie et l’utiliser lors de nos « pratiques ». Notre enfant sera par la suite habitué de voir des personnes en porter.

Outils

Un scénario social : élaborer un scénario social pour aider notre enfant à passer en revue les étapes du rendez-vous peut rendre l’expérience un peu plus prévisible.

 

Vous relevez des erreurs de contenu, écrivez-nous !

Garder le cap le guideGarder le cap le guide

Recevez gratuitement la version pdf du guide « Garder le cap » en vous abonnant à notre infolettre !
Restez informé!