logo garder le cap

famille vedette nadia dominic
famille vedette nadia dominic mobile

 

Mon enfant aura-t-il un nouveau code de vie à s’approprier dans un nouveau milieu de vie ?

Notre enfant vieillit et les différents milieux qui l’attendent risquent de ne pas être aussi soutenants et conciliants que le milieu scolaire où il avait habitude de circuler. Ainsi, prendre le temps de lui faire connaitre certaines règles sociales avant qu’il n’intègre un milieu peut s’avérer une démarche efficace et gagnante.

Quelques stratégies préventives :

  • Demander une rencontre avec l’équipe-école avant le premier jour de classe pour pouvoir recueillir des renseignements sur le milieu. N’hésitons pas à demander à l’intervenant qui accompagne notre famille de nous aider à faire une liste des éléments pertinents à connaitre ou de nous accompagner lors de la rencontre scolaire.
  • Trouver une personne ressource dans le milieu à qui notre enfant pourra se référer.
  • Effectuer un pairage avec un autre élève habitué du milieu qui pourrait répondre aux questionnements de notre enfant.
  • Veiller à ce que notre enfant ait plus de soutien au départ afin d’assurer sa réussite, quitte à réduire l’aide en cours de route.

Outils

Technique de relaxation

Aide-mémoire pour enseigner à son enfant à être un bon ami. 

Quelques questions à nous poser pour soutenir notre enfant sur le plan social :

Notre enfant vit-il des défis qui l’empêchent en ce moment de vivre de belles réussites, notamment :

  • un style vestimentaire qui mériterait de ressembler davantage à celui des autres adolescents de son âge ?
  • une routine d’hygiène qui gagnerait à être revue et améliorée ?
  • des habitudes enfantines qui ne sont plus de son âge chronologique ?
  • l’utilisation d’objets qui pourraient lui valoir des moqueries ?

Les défis peuvent être nombreux et c’est le moment de faire le point sur ceux-ci. Choisir de nous y attarder tout de suite peut être un point de départ efficace.

  • Sommes-nous mûrs pour une visite chez le médecin pour nous assurer que notre enfant ne vit pas d’inconfort physique ou que sa médication n’est pas à ajuster ?
  • Pouvons-nous recourir à des techniques de relaxation afin de diminuer l’anxiété qui peut être plus marquée chez notre enfant lors de grands changements ?

Conseil d'un intervenant à un parent

Voici quelques conseils destinés aux proches concernant le développement des habiletés sociales de notre adolescent.

1- Tirez profit des situations d’interactions qui se présentent naturellement :

  • Soyez attentifs aux situations où les habiletés sociales sont requises (repas, temps libres, visiteurs à la maison, jeux de société en famille, loisirs, etc.);
  • Encouragez l’adolescent au bon moment et au bon endroit;
  • Pensez à donner des consignes ou des encouragements de façon directe (« Tu serais poli si… ») ou indirecte (« Penses-tu que ce serait bien de dire merci à cette personne qui t’a aidé ? »).

2- Suscitez des occasions :

  • Invitez des amis à la maison;
  • Provoquez des occasions de rencontres avec des adolescents de son groupe d’âge;
  • Encouragez-le à téléphoner à un ami ou à des membres de la famille;
  • Favorisez sa participation à des groupes formels (ex. : cours ou activités sportives ou culturelles) ou informels (ex. : parc ou bibliothèque, maison des jeunes) dans la communauté.

3- Fixez des objectifs réalisables :

  • Déterminez quelles sont vos priorités;
  • Ciblez et pratiquez un ou deux comportements à la fois sur une période de temps donné;
  • Commencez par des objectifs faciles (remercier, exprimer son désaccord poliment), puis augmentez la difficulté (poser des questions de façon amicale sur les activités et les intérêts d’une autre personne);
  • Donnez-lui un petit défi pour la journée ou pour une activité à l’extérieur;
  • Lorsque vous fixez des objectifs, jugez aussi l’effort qui lui est demandé pour les atteindre.

4- Lorsque vous voulez enseigner une nouvelle habileté…

  • Donnez des exemples concrets auxquels il peut facilement se rapporter;
  • Pratiquez l’habileté désirée avant une sortie ou une visite (ex. : jeux de rôle);
  • Établissez un code non verbal pour l’aider à reconnaître une situation où il pourrait démontrer une habileté.

5- Jouez pour pratiquer :

  • Pendant les jeux symboliques avec des personnages, inventez des situations où l’adulte pourra se pratiquer et « faire semblant » ;
  • Trouvez ou inventez des activités ou des jeux qui demandent de respecter certains codes de vie ou façons de réagir (ex. : le tour de rôle dans un jeu de cartes, savoir perdre dans les jeux de société);
  • Utilisez le téléphone pour pratiquer une habileté (en prévenant l’interlocuteur à l’avance).

6- Aidez l’adolescent à se mettre dans la peau des autres :

  • Aidez-le à reconnaître ses difficultés et l’impact de ses gestes ou attitudes sur ses relations avec autrui;
  • Lorsqu’une situation se produit (en réalité, à la télévision ou dans un livre), posez-lui des questions : « Comment te sentirais-tu si… ? » ou « Pourquoi est-elle triste ? » ou « Qu’est-ce que tu ferais à sa place ? ».

7- Soyez un bon « coach » des émotions.

Aidez votre adolescent à mieux reconnaître et comprendre ses émotions et celles des autres. Vous allez ainsi lui permettre de développer son intelligence émotionnelle.

Voici quelques suggestions simples et utiles :

  • Soyez tout d’abord conscient de l’émotion vécue dans une situation;
  • Utilisez la situation comportant une émotion comme une occasion d’apprentissage;
  • Aidez votre adolescent à mettre des mots sur l’émotion et à reconnaitre les autres signes associés (expression faciale, ton de la voix, langage corporel);
  • Verbalisez avec lui ce que vous percevez : « Tu sembles en colère, car… »
  • Validez l’émotion en l’écoutant avec empathie;
  • Verbalisez vos propres émotions et comment vous les gérez;
  • Expliquez vos limites (ce qui mérite des explications, ce qui peut être toléré ou non);
  • Aidez-le graduellement à gérer l’attente, le délai, la frustration.

8- Discutez avec lui pour l’aider à résoudre une difficulté (définir le problème, déterminer les solutions). Faites un retour sur les situations où l’adolescent a utilisé (ou n’a pas utilisé) une habileté sociale. Pour l’aider à mieux évaluer les situations où il a fait appel à ses habiletés, discutez avec lui…

  • de ce qu’il a fait;
  • de ce qui est arrivé;
  • du résultat (positif ou négatif);
  • de ce qu’il faut faire la prochaine fois.

9- N’oubliez pas de le féliciter !

  • Prenez soin de le féliciter chaque fois qu’il manifeste le comportement approprié;
  • Renforcez aussi les tentatives et soulignez les efforts;
  • S’il oublie des étapes, nommez d’abord ce qu’il a bien fait, et ensuite ce qui a été oublié ou ce qui pourrait être amélioré.

Vous relevez des erreurs de contenu, écrivez-nous !

Garder le cap le guideGarder le cap le guide

Recevez gratuitement la version pdf du guide « Garder le cap » en vous abonnant à notre infolettre !
Restez informé!