logo garder le cap

famille vedette nadia dominic
famille vedette nadia dominic mobile

Mon enfant devra-t-il circuler d’un endroit à un autre pendant sa journée en dehors de la maison ?

Histoire de parents!

Cathy, la maman de Gabriel, avait peur de laisser ce dernier circuler seul bien qu’elle souhaitait qu’il puisse développer cette compétence.

La première étape a été de le suivre du regard jusqu’à la boîte aux lettres au coin de la rue lorsqu’il allait chercher le courrier. Des petits pas nous rendront bien quelque part

nous confie-t-elle.

Voici quelques façons d’augmenter l’autonomie de notre enfant dans ses déplacements :

  • Dresser un inventaire des façons possibles de circuler entre les endroits que l’adolescent aura à fréquenter.
  • Évaluer l’intérêt que porte notre enfant à chacune des modalités de transport. Ainsi, peut-être que notre premier moyen privilégié d’apprentissage sera le vélo ou le taxi-bus, si notre enfant affectionne particulièrement ces moyens de transport.
  • Développer tout de suite des circuits sécuritaires où l’adolescent circulera accompagné, puis supervisé, puis seul.
  • S’assurer que notre enfant connait les notions de sécurité routière (regarder des deux côtés de la rue avant de traverser, apprendre le fonctionnement des lumières pour piéton, connaitre sa propre adresse et son numéro de téléphone, etc.) augmente notre confort à le laisser circuler de manière autonome tout en diminuant le risque d’accident.
  • Suivre les premiers déplacements à distance, pour ensuite attendre notre enfant à destination.

Conseil d'un intervenant à un parent

La sécurité en général

Plusieurs familles craignent que leur jeune se perde s’il sort seul dans les espaces publics. Pour certains, sortir seul n’est pas un objectif réalisable; pour d’autres, une excellente préparation et de la pratique font toute la différence.

Ne pas oublier :

  • Expliquez à votre jeune à qui il peut s’adresser pour obtenir de l’aide.
  • Expliquez-lui avec quels types de personnes il ne devrait pas sortir ou entretenir des contacts… particulièrement les inconnus.
  • Aidez-le à comprendre qu’il devrait se fier à ses impressions lorsqu’il se sent mal à l’aise ou qu’il a peur, et quitter les lieux.
  • Enseignez-lui les genres de situations à éviter, à reconnaitre les personnes qui abusent de l’alcool, consomment des drogues ou se comportent bizarrement.
  • Procurez-lui un téléphone portable si possible. Enregistrez-y les numéros à joindre en cas d’urgence et montrez-lui comment s’en servir.
  • Assurez-vous qu’il ait toujours avec lui les numéros de téléphone importants, une carte d’identité et assez d’argent pour rentrer chez lui et/ou appeler à l’aide.
  • S’il prend des médicaments, assurez-vous qu’il ait une dose d’urgence avec lui, si possible.
  • Facilitez son adaptation à des contextes sociaux nouveaux. Accompagnez-le jusqu’à ce qu’il soit à l’aise.
  • Familiarisez-le complètement avec les circuits de transport en commun utiles et les gestes à poser s’il se perd. 1

Outils

Un scénario social pour aider le jeune à circuler de façon autonome.

Un carton des renseignements personnels, format portefeuille, à imprimer.

Vous relevez des erreurs de contenu, écrivez-nous !

Garder le cap le guideGarder le cap le guide

Recevez gratuitement la version pdf du guide « Garder le cap » en vous abonnant à notre infolettre !
Restez informé!