famille vedette amelie jessy

famille vedette amelie jessy mobile

logo garder le cap

La National Autistic Society du Royaume-Uni a préparé un document intéressant pour aider les familles à bien planifier les rencontres chez le médecin. 

Selon l’organisme, pour aider notre enfant et ce, peu importe son diagnostic, nous devons nous mettre à sa place et tenter de déceler les difficultés qu’il est susceptible de rencontrer. 

Voici quelques pistes de réflexion par rapport au comportement de notre enfant lors d’un rendez-vous : 

  • La peur de l’inconnu : les évènements qui sortent de la routine de notre enfant ou qui sont nouveaux pour lui peuvent le rendre anxieux. 
  • Les particularités sensorielles : les sensations négatives passées peuvent amener notre enfant à ne plus vouloir retourner chez le médecin ou le dentiste. 
  • La sensibilité à la lumière : les lumières vives peuvent causer de l’inconfort et même des crises d’épilepsie. 
  • Un sens du toucher décuplé : un enfant peut être hyposensible ou hypersensible au toucher; son inconfort devrait être mentionné au médecin. 
  • La sensibilité au bruit : pensons aux nombreux bruits entendus lors de notre dernière visite chez un spécialiste. Notre enfant hypersensible au bruit pourrait être dérangé par la musique dans la salle d’attente, un bébé qui pleure ou le téléphone qui sonne sans cesse. 
  • Une difficulté à évaluer les limites de son corps : nous pouvons être plusieurs assis dans l’espace restreint de la salle d’attente. Peut-être que notre enfant pourrait réagir à la proximité imposée. 
  • Des difficultés de communication : il peut être difficile pour notre enfant de répondre aux différentes et nombreuses questions d’un spécialiste, augmentant ainsi son niveau d’anxiété. 

Vous relevez des erreurs de contenu, écrivez-nous !

Garder le cap le guideGarder le cap le guide

Recevez gratuitement la version pdf du guide « Garder le cap » en vous abonnant à notre infolettre !
Restez informé!